Silvia Berselli

« Clarté » ou « clair-obscur sentimental»?

Sous-titre
Mise en scène de la lumière à la Maison blanche et à la villa Turque du jeune Le Corbusier à La Chaux-de-Fonds
Texte de tête

« L’afflux de lumière dans une architecture est un des facteurs essentiels ; une salle peut être transformée suivant que celle-ci pénètre bien ou mal. La pleine clarté ou le jour diffus influent fortement sur notre système sensitif : l’architecture a son clair-obscur, clair-obscur physique et clairobscur sentimental. »

Langue(s)
Date
01. septembre 2013