Français

Les observatoires astronomiques en Suisse du XVIIIe au XXIe siècle

Sous-titre
Une architecture adaptée aux méthodes et techniques d’observation
Auteur(s)
Texte de tête

À partir du XVIIIe siècle, l’essor de la recherche astronomique, tant fondamentale qu’appliquée à la chronométrie, à la topographie et à la climatologie, a entraîné une multiplication des observatoires construits sur le territoire suisse. Le choix de leurs emplacements comme de leur architecture obéit à des règles spécifiques.

Langue(s)
Date
16. janvier 2023

La construction de l’Institut Battelle

Sous-titre
L’âge d’or de la recherche scientifique à Genève, 1953-1972
Texte de tête

Implanté à Genève en 1952, l’Institut Battelle est un centre de recherche privé américain
dont l’objectif est de mettre à disposition des entreprises ou des organismes gouvernementaux qui le souhaitent, ses laboratoires et son personnel scientifique dans les domaines les plus variés. La construction de ses bâtiments est un œuvre de l’architecte Georges Addor. 

Langue(s)
Date
16. janvier 2023

Imitation et représentation

Sous-titre
Regarder le haut Moyen Âge
Texte de tête

Selon toute vraisemblance, c’est dans le Doctrinale minus seu Liber parabolarum d’Alain de Lille (mort vers 1202 ?) que l’on trouve pour la première fois le proverbe « Tout ce qui brille n’est pas d’or », par lequel le lecteur est invité à se méfier des apparences considérées comme trompeuses : « Non teneas aurum totum quod splendet ut aurum,
nec pulchrum pomum quodlibet esse bonum ». 

Langue(s)
Date
15. janvier 2023

Entre quête de l’or blanc et essor des stations de sports d’hiver

Sous-titre
Une histoire des camps de ski depuis les années 1940
Auteur(s)
Texte de tête

Les camps de ski font partie de l’ADN de la Suisse, c’est une expérience unique
sur le plan pédagogique et sportif. Les camps constituent en outre des opportunités de développement pour certaines stations de ski dont les infrastructures architecturales imprègnent encore aujourd’hui le paysage. 

Langue(s)
Date
15. janvier 2023

Les collèges jésuites

Sous-titre
Quand la Contre-Réforme investit dans la formation de la jeunesse
Texte de tête

Pendant ses deux siècles d’activité sous l’Ancien Régime, l’Ordre des Jésuites a fondé six collèges dans les frontières actuelles de la Suisse, marquant durablement l’enseignement sur le territoire. Dans les villes de Fribourg, Porrentruy et Brigue, de nouveaux édifices sont construits à cette fin et imprègnent encore aujourd’hui de manière spectaculaire le paysage urbain. 

Langue(s)
Date
15. janvier 2023

Geisendorf - l’école dans le parc

Sous-titre
Comment la nature soutient la pédagogie
Texte de tête

L’école Geisendorf à Genève, construite par les architectes Georges Brera et Paul Waltenspühl entre les années 1952 et 1956, se compose d’une série de pavillons dans le parc du même nom. Son intégration à la nature et ses dimensions à taille humaine font d’elle un témoin crucial de la pensée d’après-guerre en Suisse.  

Langue(s)
Date
14. janvier 2023

Leysin et ses sanatoriums

Sous-titre
Apparition, développement et disparition d’une architecture curative (1890-1940)
Auteur(s)
Texte de tête

Leysin a longtemps été reconnue pour ses cures d’air et de soleil, mais la réputation de son architecture s’est effacée. Pourtant, au début du XXe siècle, le « type Leysin » est mondialement diffusé. Retour sur l’histoire, le développement et la disparition d’une architecture pensée comme un agent de la thérapie.

Langue(s)
Date
14. janvier 2023

Concevoir l’architecture au prisme de la santé

Sous-titre
Le sanatorium comme laboratoire des architectures de santé aux XIXe et XXe siècles
Texte de tête

Le lien entre architecture et santé s’est manifesté dans quelques programmes architecturaux emblématiques, tels les sanatoriums, passés au premier rang des établissements de santé lorsque la tuberculose est devenue cause nationale dans de nombreux pays au début du XXe siècle.

Langue(s)
Date
14. janvier 2023

Varini sans faux-semblant

Sous-titre
Le travail de Felice Varini est l’essence même de la pratique du Kunst am Bau, tout en la réinventant de manière spectaculaire.
Texte de tête

L’histoire de Felice Varini est celle d’un artiste qui a voulu s’émanciper des limites de la toile. Que pouvait-il peindre au-delà du cadre ? Il a commencé par un mur, puis deux, le plafond, le sol, les fenêtres et finalement toute l’architecture. Puis, de l’intérieur des bâtiments, il est passé à l’extérieur et a entrepris de peindre des villages et des villes.

Langue(s)
Date
06. février 2022